Pierre Maguelon,
de son vrai nom Maurice Couzinié est né en 1933
à Labruguière dans le Tarn
d’une mère musicienne et conteuse, fille de décorateur,
et d’un père menuisier, ébéniste.

A la fin de ses études secondaires, il rentre à l’école des Beaux Arts de Montpellier
où il suivra des cours de 1951 a 1953.

En 1954, il monte à Paris pour intégrer l'Ecole des Metiers d'Art
où il étudiera jusqu'en 1958 avec pour projet de devenir  illustrateur.

Sur l’invitation de son ancien professeur des Beaux Arts de Montpellier,
Jean-Pierre Suc, devenu chanteur compositeur, il participera, pour payer ses études,
à la transformation d’une ancienne mercerie en cabaret
qui deviendra le fameux Cheval d’Or.

Pierre Maguelon se produira, sous le nom de Petit Bobo,
dans ce cabaret  jusqu'en 1962,comme conteur dans un premier temps,
puis peu à peu comme directeur artistique.

Tout au long de sa carrière au Cheval d'Or,
il créera bon nombre d'affiches et de programmes du cabaret.
Il sera également à l'origine de la création de l'enseigne de ce cabaret
en moulant une tête de cheval stylisée à la façon d’une boucherie
en hommage à la chanson de Jean Pierre Suc : Le Cheval d’Or.

C’est dans ce cabaret que François Truffaut, Claude De Givray, Yves Robert, Serge Korber
le remarquèrent et que le cours de sa carrière de peintre
prendra alors un tout autre tournant pour basculer vers celle de comédien....

A son tour Jean Claude Carrière, également familier du lieu, le présentera a Lluis Bunuel. 

Par ailleurs, d'autres de ses confrères de scène dont Pierre Etaix et Raymond Devos
lui proposeront de participer à leurs créations ( Le soupirant, Yoyo, Extra Muros ...).

A cette même époque il rencontre Georges Brassens qui préface le premier disque
des contes de Petit Bobo
et  lui propose de participer aux premières parties de ses spectacles.
De là naitra une longue amitié.

Tout au long de sa carrière il ne cessera de croquer ses amis
lors des tournages (notamment lors de ceux de la série télévisée "Les Brigades du Tigre") ou des tournées théatrâles,
ainsi que de re interprèter les affiches de certaines de ses pièces de théâtre
(Le Tube, Potiche, les Temps difficiles  … ).
Tout comme il prendra plaisir à dessiner des maquettes de costumes
et à croquer des caricatures de ses amis comédiens dans les coulisses.

Entre autres applications de ses talents, Le théatre St Georges lui commandera la création de son logo (toujours utilisé).

De même, de temps à autres il realisera des dessins pour diverses entreprises.

Parallelement à ses succès d'acteurs,
il cultivera toujours son jardin secret en développant ses talents multiples pour les arts plastiques
et en y explorant de nouveaux domaines :
peintures (gouache, pastel, aquarelle, huile), pointe sèche, puis tapisserie, ferronnerie, vitraux, poterie,
mosaique, et bien sur scuplture, sa grande passion.

Ces travaux ont été présenté lors de diverses expositions :
Maison Pagnol à Montpellier, à Carcassonne, à Paris .... 

Par ailleurs ,
vous pouvez toujours retrouver en ligne sur internet  aux éditions " La Mouette "
le livre :  " Les treize contes farfelunes de Petit Bobo" textes et illustrations Pierre Maguelon
en cliquant sur  le lien suivant :
http://editiondelamouette.livres.officelive.com/lescontesfarfelunes.aspx